LES PANNES COURANTES DES MOTOS FLATS BMW DEUX SOUPAPES

LES PANNES COURANTES DES MOTOS FLATS BMW DEUX SOUPAPES
  • Panne de charge
  • Fuites aux carburateurs
  • Les phares ne fonctionnent plus
  • La 5ème saute La seconde saute
  • Le sélecteur ne passe plus les vitesses
  • Plus de stop ni de klaxon...
  • Plus de contact
  • Les freins à disque première génération
  • Le démarreur Valéo
  • Plan d'entretien

Les pannes de charge : le grand classique !

Avant tout, il faut savoir que l’alternateur étant en bout de vilebrequin, il tourne à la vitesse du moteur, donc trop lentement pour un fonctionnement optimum.

Concrètement, l’alternateur ne charge correctement, phares allumés, qu’à partir de 2500 tours/minute.

Pour limiter les problèmes de batterie faible le mieux est de prendre l’habitude de passer le rapport supérieur à 3500 tours/minute.

S’assurer d’autre part que la batterie est de bonne qualité (ne pas acheter de batterie pas cher), que le démarreur est en bon état (il ne doit pas peiner), que témoin de charge s’allume en mettant le contact et s’éteint à partie de 800 tours/minutes, enfin que le faisceau et les connexions soient en bon état.

Si vous êtes coincés dans un embouteillage, mettez-vous en lanterne et gardez le moteur en légère accélération (pour éteindre le témoin de charge et être sur le début de la plage de charge de l’alternateur).

Si vous ne faites que des petits trajets urbains, dans les embouteillages et que vous n’arrivez pas à vous sortir des problèmes de charge malgré les conseils précédents, soit vous chargez régulièrement votre batterie, soit vous changez de moto !

En respectant ces recommandations, vous n’aurez plus de problèmes.

Si malgré tout, vous tombez en panne, chargez votre batterie, vous pourrez rouler phare éteints, un bon moment.

Il faudra alors détecter la panne

La fuite au carburateur : deuxième classique !

Il se peut que par moments, une saleté vienne empêcher le pointeau du carburateur de fermer l’arrivée d’essence lorsque le niveau correct est atteint dans la cuve. Le carburateur déborde et arrose copieusement la chaussure. Vous rentrerez ainsi dans le club des béhèmistes reconnaissables à l’odeur !

Cela survient souvent après un démontage de réservoir (et de ce fait après une révision : ne nous en veuillez pas, c’est imprévisible !).

En effet, les saletés, d’ordinaire bien sagement tapies au fond du réservoir, se mettent alors en suspension et sont entraînées dans les carburateurs…

La solution : fermer les robinets, ouvrir la cuve du côté de la fuite et tapoter légèrement de bas en haut le flotteur. En rouvrant un robinet, l’essence doit s’arrêter de couler lorsque vous placez le flotteur est en position horizontale.

Assurez-vous d’avoir un joint de cuve en bon état.

Si le problème persiste, posez des filtres à essence papier sur les durits. Si le phénomène se reproduit encore, changer le pointeau, le flotteur et l’axe, en vérifiant que le logement du pointeau est en bon état. Sinon, cas extrême, changez le corps du carburateur.

Les phares ne fonctionnent plus qu’en appel de phare :

Contrôlez que l’on entende bien le relais d’éclairage lorsque l’on se met en position phare, sinon changez-le. Sinon c’est le comodo.

La 5ème saute :

Roulements à changer.

La seconde saute :

Boite usée. Irréparable.

Le sélecteur ne passe plus les vitesses, la boite est bloquée sur un rapport :

Ressort de sélection cassé : grosse intervention.

Plus de feu stop, ni de klaxon ni clignos :

Vérifiez les fusibles.

Plus de contact, plus de voyants :

Vérifiez que la batterie soit chargée : prenez un fil et effleurez le négatif avec le positif ; s’il y a une très forte étincelle, la batterie est suffisamment chargée pour allumer les lumières ; vous allez pouvoir vous dépanner.

Si rien ne se passe, la batterie est morte. N’essayez pas de démarrer à la poussette,rien ne sera possible sans un minimum de charge. Essayez de recharger la batterie ou bien changez là.

Sachez que la durée de vie moyenne d’une batterie se situe entre deux et trois ans en usage normal. Une décharge complète de la batterie diminuera sérieusement sa durée de vie.

Si la batterie est chargée, c’est sans doute que le fil positif qui va de la batterie au contacteur clé est coupé.

Commencez par vérifier les connexions de la batterie : les câbles doivent être bien serrés et propres. Vérifiez que la masse est bien reliée à la boite de vitesses et que le boulon est bien serré.

Enlevez le réservoir : Sur les séries 5, après avoir enlevé les durits et dévissé les deux écrous à l’arrière du réservoir, soulevez l’arrière puis sortez le réservoir par l’avant.

Sur les séries 7, même chose mais on soulève le réservoir par l’arrière directement.

Au remontage, n’oubliez pas le caoutchouc à l’avant du réservoir :

Vérifiez les connexions sous le relais de démarreur, se trouvant à gauche de la poutre centrale du cadre

Vu son emplacement, il arrive que les fils s’oxydent. Contrôlez en particulier les deux fils rouge. Débranchez les fils un à un, nettoyez les et resserrez les cosses. En principe le contact devrait revenir.

Sinon, vérifiez le connecteur du compteur : appuyez fermement dessus pour le remettre en place. A tout hasard, vérifiez les connexions dans le phare, au contacteur clé, etc…

Si malgré tout cela, il n’y a toujours pas de contact et que vous êtes perdus dans la campagne, tirez un fil, si vous en avez un, du positif de la batterie jusqu’au fil vert de la bobine d’allumage gauche ; vous aurez ainsi de l’allumage.

En poussant la moto vous pourrez redémarrer et continuer votre route. Prévoyez une épissure pour arrêter le moteur !

Le freinage à disque première génération, avec commande par câble (jusqu’en 79) :

Ce système est bon quand il est neuf. Après 25 ans, il l’est moins !!

Un câble neuf, une purge et un bon réglage des excentriques d’étriers, devraient redonner de l’efficacité au freinage si disques et plaquettes sont en bon état.

L’idéal est de mettre un maître-cylindre au guidon, des durit « avia » et des disques semi-flottants.

On sera proche des standards actuels de freinage

Le démarreur Valéo :

Sur les modèles monobras, a été monté un démarreur Valéo beaucoup plus performant et plus léger. Cependant sa durée de vie est 50 000km : les aimants se décollent. Ne le changez pas, ils se réparent.

Plan d’entretien des flats première génération :

  • Vidange/réglages/contrôle général tous les 7500km
  • Grande révision tous les 15 000km
  • Distribution tous les 50 000km chaîne simple, tous les 100 000km chaîne double
  • Embrayage entre 80 000km et 150 000km selon le pilote
  • Pneus tous les 15 000km environ Plaquettes entre 5000km et 20 000km selon le pilote
  • Haut moteur tous les 120 000km ( c’est une moyenne !!)

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire:
Code de type
Panier 0 Produit Produits (vide)    

Aucun produit

À définir Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander

Notre atelier

Localiser l'atelier du roule toujours

Mots-clés